Attention aux vendeurs de rêves et arnaques sur le Web

arnaques sur le web

Lancer une affaire sur le Web et travailler depuis son domicile est une entreprise fortement motivante pour beaucoup de personnes.
On trouve sur Internet quantité de sites, blogs et forums distillant l’idée que gagner confortablement sa vie en travaillant quelques heures par jour de chez soi est à la portée de n’importe qui. Bien évidemment, cela est totalement faux dans la majorité des cas… Pour se lancer et réussir à gagner sa vie sur Internet, à moins d’avoir l’idée révolutionnaire de l’année (et un sérieux budget pour informer le monde à quel point votre idée est révolutionnaire), il faut travailler dur et accepter l’idée que le retour sur investissement ne sera pas immédiat. Le lancement d’un portail Web ne déroge pas à cette règle : un portail thématique peut devenir très lucratif mais il nécessitera une bonne dose de travail et de méthode pour parvenir à ce résultat.

Faisons un rapide tour d’horizon des arnaques et autres incitations malhonnêtes qui pullulent sur le Web, tirant profit de la conditions précaire de certaines personnes, voire d’une certaine forme d’avidité naïve.
Précisons que cet article déborde largement du sujet « Portail WordPress » mais il est toujours utile de rappeler quelques principes de base.

1 – Devenez riche en spéculant sur le FOREX (marché des devises).

Il faut tout d’abord avoir à l’esprit qu’il s’agit ici d’un des marchés spéculatifs les plus dangereux pour les particuliers. 90% des gens qui s’y essayent perdent leur mise de fond et parfois plus lorsqu’ils utilisent l’effet de levier (investir 100 alors que vous ne possédez que 10 sur votre compte).
Le FOREX est toutefois facile d’accès et les plateformes de FOREX rivalisent d’ingéniosité pour procurer à leurs clients des interfaces claires, intuitives et attirantes ainsi que des outils de trading censés vous aider à faire les bons choix d’achat ou de vente. Naturellement, ces outils n’ont qu’un seul objectif : vous inciter à trader. Peu leur importe que vous gagniez ou perdiez dans la mesure où ils se rémunèrent sur chacun de vos trades.
On ne compte plus les milliers de bannières de pub qui infestent la toile avec des messages du type « Grâce à [nom de la plateforme], j’ai gagné 876€ le mois dernier en quelques minutes » ou encore « avec [nom de la plateforme], je me fais un complément de revenus d’environ 550€ par mois en travaillant de chez moi », etc. Naturellement personne ne se fera le moindre complément de revenus avec ce système (surtout sur le long terme car l’espérance de vie d’un trader amateur sur le marché est extrêmement courte).
Conscients de générer des milliers de frustrations, ces plateformes de FOREX poussent le vice jusqu’à tenter d’essorer une seconde et une troisième fois les personnes ayant perdu leur argent chez eux. Le système mis en place dans ce but élève l’arnaque à un statut quasi artistique. Voici un exemple pratique :
Monsieur X, alléché par une bannière lui promettant de gagner sa vie en quelques clics depuis son domicile (et donc de se débarrasser de l’épouvantable patron qui le martyrise au bureau), ouvre un compte sur la plateforme de FOREX A. Naturellement, cette plateformee lui octroie généreusement une formation vidéo de 20 minutes qui élèvera son niveau de compétence boursière au niveau des plus grands traders américains. Certaines plateformes encore plus généreuses partageront même avec leurs clients la méthode de trading infaillible dont seuls les plus grand traders de la City possèdent le secret (qu’ils couvent d’ailleurs jalousement car il n’y a pas plus égoïste qu’un trader, c’est bien connu).
Fort de tous ces atouts, monsieur X se lance sur le marché et après quelques succès divers, il finit par se rendre compte, souvent trop tard hélas, que ce n’est pas si facile que ça. Il cherche alors sur le forum mis opportunément à sa disposition par la plateforme une réponse à l’angoissante question « Où ai-je donc commis une erreur ? ». Heureusement, monsieur X, après avoir lu quelques commentaires d’autres traders de la plateforme va rapidement reprendre confiance et va envisager sérieusement de refaire une mise de fond. En effet la plupart des commentaires (faux, naturellement) font l’éloge de la plateforme et de nombreux prétendus traders y vantent leurs exploits et gains du jour. Les seuls commentaires négatifs trouveront invariablement la même réponse « c’est parce que vous n’avez pas suivi la méthode miracle offerte par la plateforme. ».
Voici donc monsieur X, fort satisfait de n’avoir pas abandonné à la 1ère difficulté cette manne d’argent facile et providentielle, qui recrédite son compte et recommence à trader en s’attachant à respecter la méthode-que-même-Warren-Buffet-utilise-tous-les-jours.
Vous l’aurez compris, au bout de compte, monsieur X va perdre sa nouvelle mise de fond. A ce stade, fini de rire, monsieur X a respecté la méthode miracle scrupuleusement et a tout de même perdu. Il comprend enfin qu’il s’est fait avoir. Monsieur X n’est pas content, mais alors pas content du tout. Il va donc chercher sur Google d’autre messieurs X victimes de la Plateforme A dans un but encore un peu flou, sans doute déjà car il est rassurant de ne pas être le seul à s’être fait avoir. Il va donc essayer dans Google les mots clés « Arnaque plateforme A ». Et là, ô miracle, dans les premiers résultats, un blog d’un autre monsieur X, lui aussi victime de la plateforme A qui dénonce avec véhémence l’arnaque dans laquelle il est tombé. De nombreuses victimes se regroupent sur le blog, chacun y allant de son commentaire de déception ou de colère. Et c’est là où on atteint des sommets dans la manipulation des foules : l’auteur du blog, qui n’est autre qu’un membre de la société détenant la plateforme A, après avoir poussé son cri du cœur en dénonçant les immondes pratiques de la plateforme A, va vous expliquer qu’après cette horrible expérience, il a enfin trouvé le Graal, la guérison, l’antithèse…. la plateforme B qui détient la méthode de trading révolutionnaire mis au point par le gourou de la finance le plus respecté…etc. Inutile de préciser que bien souvent la plateforme B sera détenue par la même société qui détient la plateforme A.
Ainsi monsieur X aura perdu une première puis une seconde sur la plateforme A avant de perdre ses dernières plumes sur la plateforme B qui était censé lui permettre de se refaire…

La suite bientôt…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>